Loading

Comment organiser mes dépenses ?

Le fait est là. Ce n’est pas en gagnant abondamment que la situation financière s’améliore, mais en maitrisant la gestion de ce qu’on gagne, aussi peu puisse-t-il être. Souvent, un foyer n’arrive pas à finir le mois dans le blanc, même avec deux salaires, et on se trouve à découvert. Quant à l’épargne, n’y pensons même pas. Pourquoi ? Parce que la gestion est un élément essentiel dans toute équation financière. Il faut gérer ses dépenses, plutôt que de dépenser à son gré.

Maintenant, comment faire une bonne gestion de ses dépenses ? Lisez la suite pour apprendre à bien gérer son argent comme sur une roulette

Première chose à faire : définir son reste à vivre

Qu’est ce que le « reste à vivre » ? C’est simple. Prenez votre revenu global, et déduisez-en la somme de vos charges fixes. Les charges fixes sont toutes les dépenses qui ne changent pas (par exemple : l’abonnement à internet ou au téléphone, le loyer…etc.). Il vous reste alors le reste à vivre. C’est ce dernier que vous devez « gérer » d’une façon efficiente, l’objectif étant de : 1- ne pas finir le mois à découvert 2- mettre de côté une somme d’argent.

Ensuite, déterminez des budgets pour chaque type de dépenses

Les dépenses peuvent être classées par catégories pour en faciliter la gestion et le suivi. Vous avez en l’occurrence les courses alimentaires, les factures d’eau et d’électricité, le divertissement, le carburant de la voiture ou l’abonnement au transport en commun, les dépenses personnelles (shopping, coiffeur…etc.).

Et il faut prévoir une part de votre « reste à vivre » à l’épargne. Personnellement, je préfère déterminer ce montant en premier, après la soustraction de mes charges fixes, surtout lorsque j’ai un objectif d’épargne à atteindre. Mais vous pouvez aussi le garder en dernier lieu.

Organisez votre épargne

L’argent épargnée ne doit pas rester dans votre tirelire, mais dans votre compte bancaire. L’argent passif doit être intégré dans le circuit économique du pays, sinon c’est de la mauvaise spéculation qui nuit à l’économie nationale.

Prenez rendez-vous avec votre banquier et discutez avec lui des propositions d’épargne qu’il a à vous faire. Si vous avez épargné une bonne somme d’argent, il vous est possible de l’investir dans des titres financiers ou fonciers. Mais gardez toujours du liquide en banque, au cas où vous devez faire des dépenses imprévues.

Suivre vos dépenses au centime près

La gestion ne se limite pas à la planification. Le suivi est aussi essentiel, parce qu’il veille au respect de votre plan des dépenses.

Donc, tenez vos comptes efficacement. Je vous propose de tenir un fichier Excel ou un carnet (pour les conventionnels d’entre vous). Vous allez faire votre suivi à la manière du journal de la comptabilité. Chaque dépense doit être comptabilisée dans sa catégorie et déduite du budget alloué à cette dernière. La moindre petite dépense doit être notée et prise en compte. Considérez ce carnet comme une sorte de tableau de bord des dépenses : Vous avez votre montant à ne pas dépasser pour chaque catégorie, ce qui vous reste à dépenser, et ce que vous avez dépensé. Vous avez une visibilité sur vos finances.

Les dépenses alimentaires : La part du lion

Les dépenses laissées au super marché sont dangereuses, parce qu’elles ne sont pas prévisibles : Vous rentrez, vous voyez des choses, vous tombez sous le charme de la stratégie marketing du marché, vous achetez… achetez. Et vous finissez avec des articles que vous ne consommerez jamais peut-être. Des pertes importantes à la longue. Comment se protéger contre ces fuites financières ?

En planifiant vos repas. Oui, vous avez bien entendu.

C’est vrai, il y a des aliments qu’on ne peut pas acheter au gramme près pour chaque plat. Exemple : farine, sucre, levure chimique, lait …etc. Achetez-en une quantité approximative, puisque vous ne risquez pas de les voir périr dans votre placard. Mais pour les grands ingrédients, comme les légumes, les champignons, le poisson, les viandes et les conserves…etc, achetez-les quand il y a besoin. Donc, planifiez vos repas de la semaine, de cette façon, vous saurez au juste ce que vous devez acheter quand vous faites vos courses hebdomadaires. Non seulement vous ne ferez pas de gaspillage, mais vous pouvez prévenir vos dépenses alimentaires en début de mois.

Leave a Reply